MAILLOTS DE BAIN NATATION SYNCHRONISÉE

Le matériel destiné à la natation synchronisée se rapproche de la natation course. Les nageuses ont besoin de liberté de mouvement et des matières résistantes pour pouvoir passer de longues heures dans l'eau sans que le matériel ne soit un problème.

Qu’est-ce que la natation synchronisée ?

La natation synchronisée est un sport, très majoritairement féminin, qui rassemble des mouvements dansés et nagés. Elle permet ainsi au sportif de développer de manière très complète son sens du rythme, sa créativité, sa capacité à travailler en équipe et sa coordination neuromusculaire. La natation synchronisée est donc une « nage dansée », qui consiste à effectuer un ballet composé de plusieurs nageurs, en parfaite synchronie et en bassin. Pour réaliser ces chorégraphies aquatiques, un long entraînement est requis. La natation synchronisée est praticable à partir de l'âge de 6 ou 7 ans dès lors que l’enfant maîtrise les techniques de nage basiques.

Un sport « porté » bénéfique aux articulations :

De même que la natation classique, la natation synchronisée est une discipline de type « porté ». C’est-à-dire qu’elle ne provoque pas de choc sur le squelette humain, ou de très faibles. Ceci est une énorme plus-value pour nos articulations et notre colonne vertébrale. La natation synchronisée permet aussi un développement musculaire équilibré et proportionné, les mouvements et efforts se réalisant avec les bras et les jambes.

La natation synchronisée, un sport complet :

La qualité physique d’équilibre ainsi que celle de la souplesse sont deux caractéristiques importantes propres à la pratique de la natation synchronisée. La capacité de mémorisation, via l’enchaînement des mouvements et gestes, permet aussi bien au nageur de faire travailler sa qualité intellectuelle que physique. Le fait de s’entraîner en équipe peut aussi permettre à l'enfant et même l’adulte de développer ses facultés sociales. Une séance d’entraînement en natation synchronisée est très régulièrement composée d'une partie danse hors eau, de longueurs de nages typiques à la natation et, pour finir, une partie réellement accès natation synchronisée dans l’eau. C’est pour cela que la natation synchronisée est qualifiée comme étant une discipline aussi complète.

Quelles contrindications à la pratique de la natation synchronisée ?

Les pathologies dermatologiques, ophtalmologiques et ORL, même faibles, nécessitent la cessation de toute discipline aquatique. Concernant l’importance de l'apnée en natation synchronisée, il faut vraiment s’entraîner spécifiquement sur cette qualité physique et consulter son médecin avant d’entreprendre la pratique de cette discipline.

Les règles élémentaires en natation synchronisée :

La natation synchronisée comporte des fondements propres à elle qu’il est nécessaire de mettre en vigueur notamment lors de compétitions avec une notation du jury très spécifique.

La partie technique :

  • L’équipe : la natation synchronisée est praticable seul, à deux ou bien en équipe. Chaque équipe est munie d’un nombre allant de 8 à 10 nageurs. Il faut noter que quelques équipes, notamment les duos, font de plus en plus appel aux hommes. Les duos sont autorisés à se faire accompagner par un remplaçant et les équipes ont quant à elle la possibilité d’en avoir 2.
  • Le ballet : le ballet se déroule sur une durée comprise entre 2 et 5 minutes en fonction de l’âge et du type d’épreuve. Le ballet est une discipline libre, en d’autres termes les nageurs élaborent eux-mêmes leur chorégraphie, le tout sur un temps imposé. Elles sont autorisées à effectuer des gestes avec les bras ainsi que les jambes dans ou sur l’eau. Les nageurs peuvent aussi réaliser des portés lors des chorégraphies.
  • La tenue : lors des compétitions, les nageurs sont sous l’obligation de se munir de maillots de bain une pièce de couleur noire lors de figures imposées mais de couleur au choix lors de ballets.
  • Les infrastructures : les compétitions en natation synchronisée ont lieu obligatoirement au sein d’une piscine de dimension 25 x 12 mètres au minimum et assez grande en termes de profondeur.

Le déroulement d’une compétition :

Une compétition de natation synchronisée s’établit en 2 parties différentes : les figures imposées ainsi qu’une programme libre appelé ballet. Pour les figures imposées, les nageurs réalisent de façon individuelle, sous le regard avisé de cinq membres d’un jury, 2 figures imposées ainsi que 2 figures choisies par tirage au sort. Elles sont ensuite effectuées de manière statique et sans être accompagnées de musique. Ce passage sert à évaluer les capacités techniques des nageurs. Le programme libre a ensuite lieu, pour sa part, avec musique et va mettre en avant les performances techniques ainsi qu’artistiques de chaque équipe. A noter qu’en aucun cas les nageurs n’ont le droit de se servir du fond du bassin et les bords de bassin comme appui.

Système de notation :

Un jury en natation synchronisée donne une note sur le plan technique ainsi que sur la qualité artistique de chaque équipe.

La note technique prend en compte :

  • l’exécution : technique de nage pure, capacité de propulsion ainsi que exécution des patrons.
  • la synchronisation : entre les nageurs, synchronisation des gestes avec musique.

La note artistique correspond à :

  • la chorégraphie : capacité à varier et créer les mouvements, les patrons ainsi que les transitions.
  • l’interprétation musicale : la place de la musique dans la chorégraphie ainsi que la capacité des nageurs à se coordonner avec la musique.
  • la présentation : la manière avec laquelle les nageurs vont se présenter en arrivant sur le bord de la piscine et lors de l’entrée dans le bassin

Meilleures ventes

Informations

Marques

Nouveaux produits

Fournisseurs

Mots-clés

Promotions

Catégories