MAILLOTS DE BAIN POUR LE TRIATHLON

Proche du nageur à l'entrainement de natation, le triathlète utilise un matériel totalement différent pour les épreuves. Combinaisons néoprènes et trifonctions sont de rigueurs selon les températures et selon la réglementation de la fédération organisatrice. Vous trouverez ici tout ce qui vous permettra de vous entrainer en piscine ou en extérieur. N'hésitez pas à nous soumettre les produits complémentaires dont vous avez besoin pour pratiquer au mieux votre activité.

La place de la natation en triathlon :

La natation est une étape du triathlon qui est souvent redouté par les participants aux compétitions du fait, notamment, qu’elle prend place en pleine nature, milieu dans lequel le sportif n’a que très peu de repères à cause de son non aménagement pour sa pratique. Tout d’abord, il faut savoir que lors de la partie natation en triathlon toutes les nages sont possibles pour l’athlète. Il pourra donc choisir la nage avec laquelle il est le plus à l’aise et n’aura pas forcément besoin de maîtriser toutes les nages.

Le rôle du départ en en triathlon lors de l’étape de natation :

Réaliser le meilleur départ possible est un aspect très important à maîtriser lors l’épreuve de natation. En effet, il va permettre à l’athlète de directement se démarquer et se placer au sein d’un meilleur groupe. Le sportif devra notamment s’entraîner à partir sans s’aider d’une poussée contre un mur, comme c’est le cas en natation classique. Par contre, si l’épreuve de natation n’est pas votre point fort en triathlon, il vaudra mieux pour vous de ne pas vous positionner en 1ère ligne car vous auriez du mal à suivre le rythme des meilleurs, de dépenser davantage d’énergie et donc d’avoir du mal à finir la course. De plus, vous risqueriez de recevoir plusieurs coups perdus. L’idéal dans ce cas là est donc de se positionner sur les côtés du groupe principal de départ et gagner des longueurs au fur et à mesure de l’avancée de la course.

Apprendre à nager en groupes :

Un autre des aspects très important à maîtriser lors de l’épreuve de natation en triathlon est la faculté à nager en groupe. En effet, lors de cette épreuve vous devez nager avec tous les autres participants. Vous recevrez donc inévitablement lors des courses divers coups (bras et jambes) du fait de la proximité des triathlètes notamment lors du départ. Il est donc important à l’entraînement de s’habituer à nager avec d’autres personnes et réussir à maintenir sa concentration sans se faire influer par les autres participants. Il faut aussi prendre en compte que nager en groupe va instaurer un certaine dynamique dans la nage qui peut être au-dessus de celle avec laquelle vous avez l’habitude de vous entraîner, et donc sans vous en rendre compte vous risqueriez de vous fatiguer beaucoup plus vite.

L’optimisation du sillage :

On parle très souvent de sillage et plus particulièrement de drafting en triathlon. Il s’agit en fait pour le triathlète de se servir du sillage créé par les autres triathlètes afin de réduire sa traînée jusqu’à des proportion pouvant atteindre 20 %. Cette technique va permettre au sportif réduire ses pertes d’énergie et de nager plus vite. C’est donc pour cela, qu’il est indispensable pour le triathlète de s’entraîner auparavant afin de maîtriser cette technique et l’utiliser lors des compétitions.

La capacité à se repérer géographiquement :

Une des plus grosses problématiques lors de l’épreuve de natation en triathlon est de savoir se repérer dans l’eau. En effet, en pleine nature, il n’y a ni ligne d’eau ni marquage au fond de l’eau. Il est donc très probable que, si le nageur ne s'entraîne pas sur sa capacité à se géolocaliser, il dérive lors des courses et nage donc plus que la distance prévue initialement. Pour éviter cela, le triathlète peut donc s’entraîner sans ligne d’eau. Le sportif nagerait ainsi en condition d’eau libre avec seulement des bouées à contourner. Il devra aussi apprendre à nager en sortant la tête de l’eau pour voir où il va.

L’équipement pour la natation en triathlon :

Pour performer au mieux lors de la pratique de la natation pour les triathlètes, il est important de s’équiper correctement afin d’être le plus efficace possible.

  • La combinaison néoprène est un indispensable pour le nageur en triathlon. En effet, elle lui permettra de flotter plus facilement et de se protéger contre le froid. Des modèles en néoprène spécialement conçus pour le triathlon sont disponibles et vont permettre une glisse plus efficace, une souplesse de mouvement pour les épaules ainsi que des ouvertures simples qui permettront de l’enlever facilement lors des transitions. A noter, que le port d’une combinaison est exigé lorsque que la température de l’eau est inférieure à 16° et interdite quand cette température passe la barre des 24°.
  • Des lunettes spécifiques à la natation en eau libre comportant des verres larges permettant une bonne vision ainsi qu’une présence importante de mousse pour optimiser le confort du triathlète. Quelques lunettes sont même équipées de verres fumés afin que le nageur ne soit pas ébloui par la lumière extérieure.
  • Un bonnet de bain qui vous servira à positionner vos lunettes dessus et ensuite enfiler le bonnet de l’organisation par-dessus le tout. Ceci vous évitera de perdre vos lunettes lors de la course, notamment qu’on vous les arrache par accident au départ.
  • Un stick anti-frottements ou bien de la vaseline qui seront mis lors de la course sur le cou, les poignets et les chevilles. Cela servira à limiter les frottements avec la combinaison sur le cou et l’enlever plus rapidement lors des transitions.

Les attentes en natation lors des compétitions :

  • Veiller à bien retenir le parcours de la course en natation et les indications de l’arbitre avant le départ.
  • S’habituer à la température de l’eau avant le départ et faire quelques longueurs pour s’échauffer. En effet, le départ peut se réaliser à l’extérieur de l’eau.
  • Se placer de part et d’autres des côtés du peloton si la natation n’est pas notre point fort en triathlon. A l’inverse, pour ceux dont c’est le point fort il est préférable pour eux de se placer pas trop à l’arrière pour éviter d’être ralenti par des triathlètes moins performants qu’eux en natation.
  • Varier les nages avec lesquelles le triathlète a le plus de facilités.
  • Passer à l’extérieur de chaque bouée lors des virages.
  • Se positionner avec des nageurs qui ont le même niveau afin de profiter de l’effet d’aspiration du groupe.
  • L’hydratation est un aspect important lors de l’épreuve de natation. Il faut que le triathlète veille à bien s’hydrater avec une boisson 1 heure avant le début de l’épreuve pour maintenir son hydratation et sa glycémie tout au long de la course. Et ensuite, s’hydrater après l’épreuve pour être performant sur celle d’après.

Filtres

Marque

Catégorie

Taille

Prix

0 € - 615 €

Meilleures ventes

Informations

Marques

Nouveaux produits

Fournisseurs

Mots-clés

Promotions

Catégories